Environnement : Mouakhar promet de réhabiliter la décharge anarchique de Monastir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Environnement : Mouakhar promet de réhabiliter la décharge anarchique de Monastir

Message  Adminos le Dim 19 Mar - 12:25

“Des mesures seront prises pour la réhabilitation de la décharge anarchique de Monastir, située derrière l’aéroport international Habib Bourguiba et aux environs de la zone touristique de la ville”, a déclaré Riadh Mouakhar, ministre des Affaires locales et de l’Environnement, lors d’une visite effectuée à Monastir.
Il a fait savoir à l’Agence TAP “que l’incinération sauvage des déchets sera bannie et que les opérations de contrôle seront intensifiées, en attendant de trouver des solutions radicales pour cette décharge”, tout en précisant que le gouvernorat de Monastir ne dispose pas de la superficie nécessaire pour la réalisation d’une unité de traitement des déchets, en plus de l’opposition des citoyens et des municipalités à la création d’une décharge ou d’une unité de valorisation des déchets.
Le ministre a considéré que cette opposition constitue l’obstacle majeur face à la réalisation des projets de gestion des déchets en Tunisie, soulignant qu’il ne s’agit pas de problèmes techniques ou de financement qui pour la plupart peuvent être résolus.
Par ailleurs, Mouakhar a affirmé que le projet de réhabilitation du Golfe de Monastir, dont les travaux ont démarré en mai 2014, va permettre de réaliser un projet plus important qui consiste en la réalisation sur les terres réhabilitées, d’un pole de développement, revendiqué par les habitants et la société civile de Ksibet El Médiouni.
Le ministre a également, affirmé que la protection du littoral tunisien, menacé d’érosion, figure parmi les priorités de son département, faisant savoir que l’Agence de protection et d’aménagement du littoral est intervenue, jusqu’à présent, sur 90 km dans les zones les plus touchées du littoral qui abrite 80% de l’activité économique en Tunisie.
Lors de cette visite, le ministre a pris connaissance, dans la station d’assainissement “El Frina”, de l’avancement des travaux de renouvellement des équipements d’aération vétustes, pour un coût total de 3,5 millions de dinars. L’achèvement de ces travaux est prévu pour fin juin 2017.
De son coté, Habib Omrane, PDG de l’Office nationale de l’Assainissement (ONAS), a indiqué qu’une fois les problèmes fonciers réglés, des conduites seront installées au niveau de Kheniss afin de favoriser le déplacement des stations d’assainissement de Lamta-Sayada-Bou Hjar et d’El Frina vers d’autres endroits dans les 7 ans à venir.

_________________
avec mes salutations les plus monastiriennes
avatar
Adminos
admin
admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum