MONASTIR TUNISIE FORUM INTERNATIONAL
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -38%
SSD Interne – PNY – CS900 Series 1 To ...
Voir le deal
64.99 €
-40%
Le deal à ne pas rater :
Machine à café avec broyeur KRUPS YY4384FD Essential
357.99 € 599.99 €
Voir le deal

Les salafistes partent en guerre contre les mausolées des saints

Aller en bas

Les salafistes partent en guerre contre les mausolées des saints Empty Les salafistes partent en guerre contre les mausolées des saints

Message  Adminos Dim 1 Avr - 17:24

Des salafistes ont profané, jeudi après-midi, le mausolée de Sidi Ahmed Assila El Gharbi au Bardo a été profané. C’était lors de l’inhumation du père de Yacine El Bdioui, celui qui a outragé le drapeau tunisien le 7 mars à la Manouba.


--------------------------------------------------------------------------------


Selon nos confrères du quotidien francophone ‘‘La Presse’’, les salafistes ont profané, jeudi après-midi, «après l’inhumation du père du salafiste Yacine Bdioui, celui qui a retiré le drapeau national à la faculté des Lettres de La Manouba».

Selon la même source, ils étaient «près de 600 barbus arborant la tenue salafiste à s’attaquer au mausolée de Sidi Ahmed Assila El Gharbi au Bardo, situé au cimetière portant le même nom, au mausolée de Sidi Ahmed Zaier, ainsi qu’à la tombe de Sidi Abbès».

Dans la tête d’un Salafiste, les «tombes et les mausolées des 3 marabouts est contraire à l’islam et il était temps de les détruire», rapporte le journal d’après des témoignages de l’un des descendants du Saint Sidi Ahmed Assila El Gharbi.

Ni la police, qui était présente (et encore une fois n’a pas reçu l’ordre d’intervenir), ni les habitants terrorisés n’ont pu s’approcher pour empêcher ces salafistes, qui ont déjà quadrillé le cimetière avant d’inhumer le père de l’un des leurs et de saccager le mausolée, détruisant le tombeau en bois et volant près de 500 exemplaires de Coran se trouvant dans le mausolée.

Ils ont couronné leur «ghazoua» (conquête) en signant leur acte sur la façade du mausolée par les mots: «La jeunesse de l’unicité».

Selon la même source, le procureur de la République auprès du Tribunal de première instance de Tunis s’est déplacé sur les lieux et a pris connaissance de tous les dégâts
source:Kapitalis.com

_________________
avec mes salutations les plus monastiriennes
Adminos
Adminos
admin
admin


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum