« Kada Al Mouallimou an yacouna Rassoula »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

« Kada Al Mouallimou an yacouna Rassoula »

Message  tounsi le Ven 26 Avr - 12:38

« Kada Al Mouallimou an yacouna Rassoula »

Phrase célèbre et ce n’est pas une vulgaire boutade. Elle se traduit ainsi : « l’éducateur a failli être un prophète ». C’est de Ahmed Chawki On attribue cette phrase à la vénération qu’avait Muhammad pour le savoir. Vénération sanctifiée par la première Sourate du Coran :


« Iqrâa » intimait l’archange Gabriel au prophète. C’est-à-dire « lis ». Et c’est pour cela que, parmi toutes les religions révélées, l’Islam reste par excellence la religion du savoir. Pourquoi les éducateurs ont-ils failli être des « prophètes » ? Car leur mission est transcendantale, elle est d’une transcendance quasi divine car aussi le sort de millions et de millions d’enfants leur est confié. Ce sont donc les messagers du savoir. Que nos éducateurs et qui, plus est, les enseignants de l’école de base, formulent des demandes corporatrices et, donc, syndicales, c’est leur droit. N’ont-ils pas néanmoins mal choisi le moment abandonnant, à leur sort, leurs enfants et qui en perdent leurs repères ne comprenant rien à ces revendications et se sentant quelque part instrumentalisés ? Déjà, l’enseignement en 23 ans et bien avant, (depuis l’époque de Mzali) s’est retrouvé réduit à un large laboratoire dont les apprenants sont des cobayes. Nous aurions souhaité que les enseignants enclenchent eux-mêmes une vaste réforme de l’enseignement, lui redonnant son aura et distillant des performances éducationnelles rompant ainsi avec la stérilisation des diplômes ; stérilisation qui coûte à la Tunisie sept cent mille diplômés chômeurs. Par où commencer pour redonner à la Tunisie son rang de jadis ( des temps de Bourguiba) comme le troisième pays le plus scolarisé du monde émergent ? Cela ne pourra se faire qu’à partir de l’école de base, l’école de la vie et qui est davantage aux mains de l’enseignant que de la famille elle-même. C’est pour cela que l’éducateur a failli être « un prophète ». Et c’est aussi pour cela que la noblesse de sa mission ne saurait le faire basculer dans les calculs politiciens, dans l’instrumentalisation politique et, pour tout dire, dans les marginalités corporatrices.
avatar
tounsi
Gold
Gold


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum