Un niveau élevé de cholestérol dit « mauvais » pourrait être bénéfique finalement

Aller en bas

Un niveau élevé de cholestérol dit « mauvais » pourrait être bénéfique finalement Empty Un niveau élevé de cholestérol dit « mauvais » pourrait être bénéfique finalement

Message  Adminos le Mer 28 Juin - 21:47

Les personnes âgées qui ont des niveaux élevés de cholestérol LDL, dit « mauvais cholestérol », vivent aussi longtemps, et souvent plus, que celles qui ont des niveaux peu élevés, selon une étude publiée dans le prestigieux British Medical Journal.
Ces résultats, soulignent les chercheurs, contredisent l'« hypothèse du cholestérol » selon laquelle les gens ayant un niveau de cholestérol élevé sont plus à risque de mourir de maladies cardiovasculaires et auraient besoin de statines (médicaments anti-cholestérol).

Un niveau élevé de cholestérol dit « mauvais » pourrait être bénéfique finalement 37014-56719-image

Selon cette hypothèse, le cholestérol s'accumulerait dans les artères au cours de la vie et causerait des maladies cardiovasculaires.
David M. Diamond de l'Université de South Florida et Uffe Ravnskov ont, avec 15 collègues, analysé des études impliquant un total de plus de 68 000 participants de plus de 60 ans.
« Nous savions depuis des décennies qu'avec l'âge, le cholestérol total élevé devient un risque beaucoup plus faible pour les maladies cardiovasculaires », explique Diamond. « Dans cette analyse, nous nous sommes concentrés sur le soi-disant “mauvais cholestérol”, blâmé pour contribuer aux maladies cardiaques. »
Les chercheurs ont constaté, dans chacune des études évaluées, soit un manque de lien ou une relation inverse entre les taux de LDL et les décès cardiovasculaires. Une relation inverse signifie que des niveaux plus élevés de LDL chez les personnes âgées sont souvent associés à une vie plus longue, explique Diamond.
Des recherches suggèrent que des niveaux élevés de LDL peuvent protéger contre certaines maladies. Par exemple, ils sont associés à des taux plus faibles de troubles neurologiques tels que la maladie de Parkinson et la maladie d'Alzheimer. D'autres études ont suggéré qu'ils peuvent protéger contre des cancers et des maladies infectieuses, et que de faibles niveaux de LDL peuvent augmenter la susceptibilité à ces maladies.
Une question qui se pose notamment, souligne Ravnskov, est pourquoi des niveaux élevés de LDL représentent-ils un facteur de risque chez les personnes jeunes et d'âge moyen, mais pas chez les personnes âgées
En 2015, Diamond et Ravnskov ont publié une étude, dans la revue Expert Review of Clinical Pharmacology, montrant que « les avantages des statines ont été exagérés et sont trompeurs ».
Psychomédia avec sources : USF, British Medical Journal.
Tous droits réservés

_________________
avec mes salutations les plus monastiriennes
Adminos
Adminos
admin
admin


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum