Les médecins fuient la Tunisie, en masse et tirent sur l’ambulance!

Aller en bas

Les médecins fuient la Tunisie, en masse et tirent sur l’ambulance! Empty Les médecins fuient la Tunisie, en masse et tirent sur l’ambulance!

Message  Adminos le Ven 27 Jan - 16:57

Les médecins fuient la Tunisie, en masse et tirent sur l’ambulance! Tredd.jpg?zoom=2
La fuite des cerveaux, notamment les médecins, surtout ces dernières années, alimente le débat sur la place publique. Les médias ont font leurs choux gras, l’opinion publique s’en saisit, en parle abondamment, épilogue sur les raisons de cette hémorragie et pleure un bon coup sur les ratés d’un système de santé devenu endémiques.
La France, principale destination de ces cerveaux tunisiens, a anticipé son problème de vieillissement de la population, et donc son gros besoin de personnels soignants, en mettant en place un dispositif d’équivalence qui donne la possibilité aux médecins étrangers d’y pratiquer. Les résultats du concours annuel, publiés le 16 décembre 2016, ont démontré l’appétit des médecins tunisiens pour la France. En effet près du tiers des 450 postes pourvus ont été raflés par les praticiens tunisiens. Cela en dit long sur le niveau de la formation médicale tunisienne, mais aussi sur l’énorme perte pour cette nation qui les a formés, financés, portés à bout de bras. Par exemple en gynécologie-obstétrique, parmi les 20 places à prendre, les Tunisiens en ont eu 10. En anesthésie-réanimation (40 postes), la moitié des heureux élus étaient des Tunisiens. En rhumatologie et en biologie médicale, le succès est encore plus éclatant : Les 6 postes sont tombés dans l’escarcelle des Tunisiens !
Une chose est sûre : La Tunisie aura beaucoup de mal à retenir ses cerveaux car d’autres pays très attractifs et qui n’hésitent pas à dérouler le tapis rouge, tels que l’Allemagne, sont entrés dans la danse. Skander Bouassida, qui occupe le poste très convoité de chef du service de chirurgie viscérale à l’hôpital de Berlin, à à peine 40 ans, en est la parfaite illustration. Imen Henchiri a indiqué ceci : « Je connais une demi-douzaine de camarades brillants qui ont renoncé à passer leur concours de spécialité [le résidanat] et qui ont préféré prendre des cours d’allemand (…). L’Allemagne sélectionne sur dossiers et propose aux médecins tunisiens de les former directement. Ils seront rémunérés et auront un diplôme allemand. »

_________________
avec mes salutations les plus monastiriennes
Adminos
Adminos
admin
admin


Revenir en haut Aller en bas

Les médecins fuient la Tunisie, en masse et tirent sur l’ambulance! Empty Re: Les médecins fuient la Tunisie, en masse et tirent sur l’ambulance!

Message  Ali le Ven 27 Jan - 20:51

C'est vraiment un honneur, bien que la Tunisie a besoin de ses cerveaux.

Ali
VIP Membre
VIP Membre


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum