Winou Bajbouj : Le président Caïd Essebsi affole la toile

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Winou Bajbouj : Le président Caïd Essebsi affole la toile

Message  Adminos le Ven 8 Juil - 18:13

[*]
L’absence du président de la république Béji Caïd Essebsi, qui n’a pas présenté ses vœux aux Tunisiens à l’occasion de l’Aid El-Fitr, alimente les moqueries sur la toile.

Absent, mercredi, lors de la prière de l’Aïd El-Fitr, à la mosquée Malek Ibn Anas à Carthage, comme le veut la tradition, le chef de l’Etat n’est pas, non plus, apparu à la télévision pour présenter ses traditionnels vœux aux Tunisiens à l’occasion de l’Aïd El-Fitr. Il n’en fallait pas plus pour susciter les interrogations, les commentaires et mêmes les railleries sur les réseaux sociaux où les internautes ont lancé une campagne intitulée «Winou Bajbouj ?» (Où est passé Béji?)
Des gentils reproches aux plus méchants quolibets, les Tunisiens ne se sont pas privés, tournant en dérision leur président. «En bon père de famille, il a sûrement emmené son fils Hafedh Caïd Essebsi au manège, comme le veut la tradition, le jour de l’Aïd», a ironisé un internaute. «C’est un vieil homme qui, après avoir jeûné tout un mois, devra se reposer au moins un an. Il peut dormir tranquille, de toute façon tout va bien en Tunisie», a renchéri un autre. «Bajbouj se cache pour ne pas nous verser à tous la « mahba »» (de l’argent de poche donné aux enfants le jour de l’Aid, Ndlr), a ajouté un troisième.
Des appels à témoins ont aussi fleuri sur la toile, comme celui-ci: «Urgent ! Nous recherchons un homme âgé. Il a quitté le Palais de Carthage, la veille de l’Aïd, et depuis nous n’avons aucune nouvelle. Si vous le retrouvez… gardez-le, nous n’en avons finalement pas besoin».
«La Tunisie est le premier pays arabe dont le président a fui (en référence à Ben Ali, Ndlr) et c’est aussi le premier dont le président est porté disparu», a cru devoir rappeler un 4e internaute, sur le même ton sarcastique et irrévérencieux.
Est-ce pour mettre fin aux supputations et aux railleries que la présidence de la république vient d’annoncer que M. Caïd Essebsi a reçu, ce matin, le dirigeant de gauche Mohamed Kilani?
On peut sérieusement le penser, tant cette activité présidentielle semble superflue et inutile, avec tout le respect que l’on doit à M. Kilani, qui ne représente que lui-même.

_________________
avec mes salutations les plus monastiriennes
avatar
Adminos
admin
admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum