Le Deal du moment : -25%
APPLE Écouteurs sans fil AirPods 2
Voir le deal
135 €

La France est le pays qui comprend le moins l'islam et les Tunisiens, dixit Ghannouchi.

Aller en bas

La France est le pays qui comprend le moins l'islam et les Tunisiens, dixit Ghannouchi.  Empty La France est le pays qui comprend le moins l'islam et les Tunisiens, dixit Ghannouchi.

Message  Adminos le Dim 24 Fév - 15:12

Rached Ghannouchi est fâché contre la France et ne le cache pas. Hier, 23 février, tard au soir, le quotidien français Libération a publié dans son édition électronique un entretien que le leader du mouvement islamiste Ennahdha a accordé au journal du Dimanche.

« La relation entre la Tunisie et la France est complexe. La France est un pays si proche de nous. Malgré cela, la France est le pays qui comprend le moins l'islam et les Tunisiens » a souligné Rached Ghannouchi. En fait, cette réaction, plutôt hostile envers la France, a été déclenchée par les propos du ministre de l’Intérieur Manuel Valls qui a évoqué « un fascisme islamique » au lendemain de l’assassinat de Chokri Belaïd. Des propos qui ont insulté les Tunisiens selon le leader d’Ennahdha ajoutant : « oui, nous nous sentons insultés. Il suffit de se promener pour constater que la mosquée est ouverte, que les bars et les plages sont ouverts. »
Rached Ghannouchi poursuit dans cette lancée en arguant que Manuel Valls a mis tout le monde dans le même sac : Ennahdha, les Frères musulmans et Al Qaïda, ce qui témoigne de son ignorance de l’Islam contrairement à l’Allemagne, la Grande Bretagne et les Etats Unis d’Amériques qui savent très bien que l’Islam est loin d’être uniforme : « l’Islam comporte des radicaux, des modérés et nous sommes à la tête des composantes modérées » a déclaré Rached Ghannouchi.

Revenant sur la nomination du nouveau chef de gouvernement, à savoir Ali Laârayedh, le leader d’Ennahdha n’ pas tari d’éloge sur l’islamiste partisan en le qualifiant de militant connu pour sa modération et ses bonnes relations avec toutes les composantes de la classe politique.

Rached Ghannouchi a, de même, effectué un petit tour d’horizon sur les futurs projets politiques de la Tunisie, notamment la composition du nouveau gouvernement et la rédaction d’une nouvelle loi électorale.


_________________
avec mes salutations les plus monastiriennes
Adminos
Adminos
admin
admin


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum