Deux nouveaux journaux de propagande

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Deux nouveaux journaux de propagande

Message  Adminos le Jeu 10 Mai - 15:47



Deux partis viennent de lancer, jeudi 10 mai 2012, le premier numéro de leurs journaux, à savoir l’UPL de Slim Riahi et El Amen de Lazhar Bali.
Pour l’UPL, il s’agit d’un hebdomadaire en langue arabe de 32 pages (en plus d’un supplément culturel de 16 pages) de format tabloïd.
Il porte le titre de « Tounès El Horra » (Tunisie libre), le même que celui du journal de Zine El Abidine Snoussi, dans les années 30 à qui le journal rend hommage.
Slim Riahi préside le Conseil d’administration de l’hebdomadaire, Khaled Chouket est nommé directeur responsable et rédacteur en chef et Lotfi Najar, directeur de la rédaction.
Le journal défend, bien entendu, les valeurs du parti qui ont tendance à changer, selon les observateurs, au fil du temps. Pour ce premier numéro, on peut ainsi voir ce titre à la une d’une interview de Noureddine Khadmi, ministre des Affaires religieuses, où il est dit que les Salafistes ont répondu à l’appel de la révolution.
Dans les pages sportives, on trouvera un autre titre où il est écrit que le Club Africain est devant une occasion historique avec une photo, en dessous, de Slim Riahi. L’article mentionne que le président de l’UPL, « féru » du Club Africain, est prêt à présider l’équipe rouge et blanc et relever tous les défis.


Pour le deuxième journal, il a opté pour le même titre que son parti, El Amen tout en ajoutant, en caractères plus petits, Sawt El Karama (voix de la dignité). C’est un bi-mensuel en langue arabe de 16 pages de format tabloïd.
Le directeur responsable est Lazhar Bali, président du parti dont la photo parait (à deux reprises) à la une du journal et à la page 4 à l’occasion d’une interview d’une page et demie, qu’il donne à un de ses journalistes, mais en portant, cette fois, la casquette de président de parti.
Le rédacteur en chef de « El Amen Sawt el Karama » est Rachid Gannouni et la direction de la rédaction a été attribuée à Dhafer Bettibi.
On signalera, pour ce premier numéro, deux articles de Skander Rekik, un des fondateurs du parti, et un article de Taoufik Ben Hamadi, membre du comité national d’El Amen, dans lequel il critique l’indépendance totale de la Banque centrale de Tunisie qui, selon lui, ne sert pas le pays.




_________________
avec mes salutations les plus monastiriennes
avatar
Adminos
admin
admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum