Top 10 des plus belles équipes de foot de tous les temps

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Top 10 des plus belles équipes de foot de tous les temps

Message  Adminos le Ven 23 Mar - 16:30

Top 10 des plus belles équipes de foot de tous les temps

Plus de tops sur : Barcelone, équipes, football, ligue des champions, Milan, Real
Vous aimez ce top ? Dites-le nous !

Cette saison aura été celle de la consécration pour le Barça. Si le club catalan était jusqu’ici « l’un des meilleurs du monde », il est aujourd’hui « l’un des plus grands de l’Histoire ». C’est donc l’occasion de se pencher sur cette « Histoire » et de se souvenir des équipes qui l’ont fait avancer, en innovant dans le jeu, en concentrant les talents, ou en entretenant une invincibilité légendaire. Petite sélection des clubs qui ont gravé leurs noms dans le marbre du Panthéon du Ballon Rond.

1.FC Barcelone – 2011 :
il y a un club qui ne stresse pas trop en cette période de mercato : tous les joueurs de l’univers voudraient évoluer dans cette équipe historique (à part Eto’o). Et il est peu probable que les joueurs de l’effectif actuel se lancent dans un bras de fer, « Si je suis pas transféré au Paris Saint Germain, j’arrête ma carrière ». C’est quand même le signe d’une grande équipe. En plus des 70% de possession de balle, des 100 points en championnat et l’impression de jouer contre des cadets à presque chaque match.
2.Real Madrid – 1960 : la Coupe des Clubs Champion existe depuis 5 ans et n’a connu qu’un vainqueur. Puskas place un quadruplé en finale, Di Stefano met un triplé, et l’âge d’or du premier Real galactique s’achève sur un score de baby-foot, 7-3, dont l’Eintracht Francfort ne se remettra jamais vraiment. Le Grand Réal était né.
3.Ajax Amsterdam – 1974 : 3ème Coupe des Clubs Champions de suite par l’Ajax de Cruijff, Rep et Neeskens. Le football total, tourné avec l’attaque, circulation, permutation. L’équipe de France se dit alors que Stefan Kovacs, digne héritier de ce football et de son prédécesseur Rinus Michel, ferait un bon sélectionneur. Kovacs fera bien débuter Rocheteau, mais ne constituera jamais l’équipe de rêve que fut le Grand Ajax. On ne trouve pas un Cruijff à tous les coins de rue.

4.Inter Milan – 1964 : l’Inter est au sommet de l’Europe au terme de la finale de la Coupe des Clubs Champions remportée contre le Real de Di Stefano et de Puskas. Le Catenaccio triomphe sous la houlette du franco-argentin Helenio Herrera et l’équipe de Mazzola et de Facchetti prendra également l’édition suivante face au Benfica d’Eusebio. On a vu plus fun comme manière comme philosophie de jeu. Mais l’Italie prouvait que lorsqu’elle voulait fermer le jeu, elle savait le faire mieux que personne. A l’époque du moins…

5.AC Milan – 1989 :
le Catennacio s’était imposé à Milan, c’est à Milan qu’il devait mourir. Arrigo Sacchi révolutionne le football italien et l’équipe de Van Basten, Gullit, Rijkaard remporte la C1 après avoir collé un 5-0 au Real en demi-finale. A l’époque, l’équipe qui battait l’AC Milan était pratiquement championne d’Europe. A moins de s’effondrer aux tirs au but contre l’Etoile Rouge… mais qui peut manquer à ce point de mental ?

6.Santos FC – 1962 :
au début des années 60, Santos invente les tournées mondiales et truste les titres internationaux. Dans le monde avant Bosman, le Brésil pouvait retenir son joyau Pelé en le nommant « Trésor National Inexportable ». Santos n’a pas fait autant de manières pour laisser partir André, le Goléador fantôme des Girondins. C’est sûr, c’était mieux avant.

7.Real Madrid – 2002 : on peut penser que l’ère des Galactiques, c’était n’importe quoi. Mais quand Zinédine met sa volée magistrale contre Leverkusen, on se dit qu’un titre de C1 remporté par Zidane, Figo, Morientes, Raul, R. Carlos et Makélélé, ce n’est que justice. Les Galactiques et les ventes de maillot auront eu leur heure de gloire. Bon, effectivement, après, ça a été n’importe quoi.

8.Bayern Munich – 1976 : si Saint-Etienne n’a pas gagné la C1, ce n’est pas à cause des poteaux carrés comme on aime à le croire, mais bien parce que les Bavarois Rummenigge, Gerd Müller et Franz Beckenbauer étaient invincibles. Trois Coupes des clubs champions d’affilée, même Janvion et Larqué ne peuvent pas lutter.

9.Arsenal – 2004 : si Manchester n’est pas dans ce classement, c’est sûrement parce que l’équipe alignée par Wenger en 2004 laissera une impression encore plus forte malgré les frustrations au niveau européen. Etre champion sans perdre un seul match dans un championnat comme la Premier League, ça n’arrivera pas tous les ans. Henry marque 30 fois en championnat, Pires, Bergkamp, Viera prennent 90 points dans la saison.
10.Ajax Amsterdam – 1994 : une grande équipe ne repose pas sur un seul joueur. Quand Denis Bergkamp fait ses valises, l’Ajax ne freine pas sa progression. Overmars, Kluivert, Davids, Seedorf, de Boer et Litmanen remettent le plus beau maillot d’Europe sur la première marche du podium de la C1. Avant de s’éclater dans le reste de l’Europe. Quand on forme à l’Ajax, on ne fait pas les choses à moitié.

_________________
avec mes salutations les plus monastiriennes
avatar
Adminos
admin
admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum